LYCÉE HOCHE - RESTAURATION D'UN PAVILLON D'ENTRÉE

VERSAILLES / 78

Etat avant travaux :

RESTAURATION CLOS COUVERT DU PAVILLON

Partie intégrante du plan initial du Couvent de la Reine construit par Richard Mique entre 1767 et 1772, le pavillon ferme la cour d'honneur de l'actuel Lycée Hoche sur l'avenue de Saint-Cloud.

Le bâtiment arbore une façade rigoureusement symétrique à celle du second pavillon, situé de l'autre côté du grand portail d'entrée du Lycée, mais ses matériaux diffèrent et seuls le soubassement et les chaînages d'angles sont en pierre. La restauration se veut fidèle à la réalité constructive du bâtiment et les pilastres ont retrouvé leurs faux joints originels qui leur permettent de revêtir l'apparence de la pierre. 

Les teintes des façades sur cour d'honneur ont été soigneusement choisies pour respecter l'harmonie du Lycée et se rapprocher des enduits à la chaux réalisés sur la chapelle et les anciens bâtiments du Couvent.

Particulièrement dégradés, les enduits de la cour centrale ont eux aussi été intégralement refaits à neuf dans les règles de l'art : toutes les modénatures, corniches et bandeaux ont été recréés à l'identique grâce à une campagne d'empreinte préalable des profils existants. 

MAÎTRISE D'OUVRAGE

PROGRAMME

MONTANT DE TRAVAUX

MISSIONS

LIVRAISON

PHOTOGRAPHE

COMPLEXITÉ

Chancellerie des Universités

restauration clos-couvert / site occupé

448.310 € HT

mission complète + DIAG + OPC

2019

Thomas Garnier

- site occupé

- périmètre Monument Historique